Le projet de loi « Application des articles 34-1, 39 et 44 de la Constitution en cours d'examen » provoque quelques remous qui compliquent considérablement les relations entre la majorité et l'opposition au sein même du parlement.

Ainsi, le groupe SRC (Socialiste radical et citoyen) auquel appartient le groupe radical de  gauche de Madame Jeanny MARC (GUSR) a décidé de marquer sa désapprobation de manière ostentatoire en ne siégeant pas cet après midi à l'Assemblée nationale.

De ce fait, Madame Le député a souhaité être solidaire de la démarche du groupe RSC  lequel manifeste son mécontement de voir le gouvernement baillonner en toute impunité la démocratie.

Cependant, très affectée de la situation actuelle en Guadeloupe, Madame Jeanny MARC a décidé tout de même de saisir par une lettre ouverte le Président de la République et son Premier Ministre solidairement caution de la crise sociale qui s'est fait jour en Guadeloupe depuis hier.

  • Télechargez le courrier adressé au Président de la République et la Question d'actualité du 21/01/2009 :

Lettre_President_Sarkozy_1
                                                
Question_d_actualite_du_21_01_2009