Les parlementaires, les conseillers régionaux et généraux, les maires et conseillers municipaux de Guadeloupe ont pris une résolution commune, mardi soir, dans laquelle ils demandent au gouvernement « de respecter ses engagements ». Ils souhaitent également que « les élus servent d'arbitres » dans les débats.

Au cours de cette rencontre, les élus de Guadeloupe ont créé un comité stratégique avec les parlementaires que les exécutifs vont consulter tout au long des négociations et ont adopté à l'unanimité une résolution dans laquelle ils rappellent l'Etat ses obligations.

En préambule, les élus déclarent « prendre acte de la décision du gouvernement d'améliorer le projet de loi sur le développement de l'Outre-mer ».

Mais les signataires dénoncent surtout " le recul du gouvernement face aux propositions issues des dernières négociations ".

Ils demandent également au patronat « de faire un pas voire un grand pas pour mettre fin à cette crise sociale ».

Pour conclure, les élus veulent « arbitrer les futurs débats » avec l'aide des services technique de l'Etat.

Téléchargez le texte intégral de la résolution du 10 février 2009 R_union_Extraordinaire_des_Elus_de_la_Guadeloupe:

R_union_Extraordinaire_des_Elus_de_Guadeloupe___suite