La communauté de commune du Nord Basse-Terre (CCNBT), constituée des communes du Lamentin, de Deshaies et de Sainte-Rose, s’est dotée depuis hier d’un nouvel outil de lutte contre la délinquance : le Conseil Intercommunal de Sécurité et de Prévention de la Délinquance (CISPD).

C’est à la Médiathèque du Lamentin lors d’une séance plénière présidée par le Préfet de Région qu’a été signée la Charte établissant de manière officielle le premier CISPD.

Cet outil doit permettre à long terme d’enrayer la délinquance et la violence sur le territoire d’action où les statistiques ont montré une nette évolution : 23% au Lamentin, 20% à Sainte-Rose et 17% à Deshaies.

Le CISPD devra mettre en œuvre des actions de prévention, d’information, d’observation, et surtout d’intégration citoyenne (apprentissage des valeurs fondamentales du pacte social, de l’humanisme citoyen).

Pour cela, la collaboration entre l’Etat, les élus des collectivités (région, département, commune), les associations et les partenaires sociaux est indispensable.