Drapeau


Comme je l'annonçais dans mon communiqué du 17 mai dernier, hier, l'accord de libre échange entre les pays de l'Union Européenne, la Colombie et le Pérou vient d'être signé à Madrid, en marge du sommet UE/Amérique Latine.

Cet accord qui impactera à coup sûr nos économies, confirme mes craintes car j'ai bien pris toute la mesure du désastre pour les Antilles et la Guyane. En effet, cet accord ne comprend aucune garantie ni mesure de protection en faveur des régions ultra-périphériques (RUP).

Canne_a_sucre


Cet accord est passé sous silence sans la moindre référence aux conséquences pour les régions européennes d'Outre-Mer ni, bien évidemment, à une quelconque compensation. Cet état de fait démontre que, sur ce dossier, tout reste à faire et que ce n'est que tous ensemble que nous obtiendrons le respect de nos droits par le Gouvernement français et par l'Europe.

J'en appelle une fois de plus au Président de la République, déjà saisi de ce coup de grâce porté aux régions ultra-périphériques. Démarche qui n'a suscité jusqu'ici, aucune réaction de sa part.

Banane

J'attends une intervention immédiate et énergique du Président de la République auprès des plus hautes instances européennes pour garantir notre existence en tant que RUP au sein de l'Union Européenne.

J'ai confiance en nos potentialités. Je reste persuadée que nos filières méritent que toutes dispositions soient prises pour que nos économies ne soient démantelées.