Le Parti Socialiste auditionnera le Secrétaire général FO mardi 25 mai prochain à l'Assemblée Nationale sur la problématique : « Outre mer : état des maisons d'arrêt et situation du personnel antillais en métropole.


Photo_Justice


Je me félicite que la plus grande attention des députés du groupe SRC soit retenue par la situation préoccupante des prisons en Outre-mer et singulièrement en Guadeloupe.

J'ai répondu à la sollicitation des syndicats CGT, UFAP qui ont réclamé que l'État daigne compatir à leur triste et insupportable sort depuis plusieurs années. J'ai donc visité les prisons de Guadeloupe et découvert un spectacle « édifiant » qui a soulevé mon indignation.


À l'époque, j'ai relayé l'information le plus largement possible, par voie de presse, à la population, car la situation des prisons de Guadeloupe est insoutenable.

Par ailleurs, j'ai également alerté les autorités compétentes, parce que la sécurité et la dignité humaine ne sont pas préservées, tant pour les personnels, que pour les détenus.

J'exprime ici ma pleine satisfaction d'autant que le Député qui auditionnera le syndicat FO Pénitentiaire, est le Président de la Région Guadeloupe.

Je sais qu'il peut faire évoluer les choses dans le bons sens et, que les points de blocage concernant le financement de la nouvelle prison, sur un terrain appartenant à la commune de Gourbeyre, dont la route d'accès est départemental, trouvera un épilogue heureux.

Je souhaite que les collectivités majeures de notre Guadeloupe contribuent à régler au mieux l'épineux dossier des prisons de Guadeloupe.

Je réitère mon plein soutien à toutes celles et tous ceux qui, courageusement, accomplissent leur mission de service public.