TOUR2010_2


Freddy Vargas s’est imposé à Deshaies sur la première étape du 60ème Tour de Guadeloupe. Le coureur Vénézuélien, arrivé seul, a précédé l’avant-garde du peloton d’une trentaine de secondes et pris du même coup le maillot de leader. Yannis Contrôle (ACL) à lui réglé le sprint de ce dernier devant Rony Rex (Excelsior).

Les 162 coureurs du Tour s'élançaient ce matin à 10 h de Pointe à Pitre pour la première étape du 60ème Tour de Guadeloupe. Si Jonathan Louis (USL CRBTP), William Bondot (Club Région Guadeloupe) et Martial Gène (Excelsior) tentaient leur chance avant la montée de Saline, première difficulté de la journée, c'est peu après Sainte Anne que la première échappée sérieuse prenait le large. Régis Maréchaux et Miguel Cuirassier (Gillette Fusion UVN), Jules Lanclume (JCA) et Giovanni Rousseau (Orange) étaient rapidement crédités d'une minute d'avance alors qu'à l'arrière, les équipiers de Francisco Mancebo (Heraklion Kastro-Murcia), le leader, assuraient le tempo et laissaient faire. Dans la dernière heure de course et sur la route menant à Deshaies, la chasse débutait et les échappés étaient menacés. A Lamentin, Maréchaux laissait ses compagnons de fugue, voyant le retour imminent de l'arrière. Un ennui mécanique quelques kilomètres plus loin l'obligeait à se résinier et le peloton reprenait tous les échappés.

TOUR2010_1

Dans les dix derniers kilomètres, Vargas profitait d'une succession d'attaques pour s'enfuir, sur une partie certes accidentée mais bénéficiant du vent favorable. Il gardait trente deux secondes d'avance sur la ligne à Deshaies, devant le peloton réglé par Contrôle. Au classement général, le coureur Vénézuélien devenait le nouveau leader et précédait Mancebo de dix-huit secondes à la veille de la seconde étape.

Article extrait de http://www.guadeloupecyclisme.com