Cerveau_raciste

 

Les députés Radicaux de gauche et apparentés condamnent avec force l'invitation faite par l'UMP à Eric Zemmour, récemment condamné pour provocation à la discrimination raciale, à s'exprimer au sein même de l'Assemblée nationale.

 

Les Radicaux de gauche sont profondément attachés à ce que toutes les opinions trouvent à s'exprimer dans notre démocratie.

 

Mais les appels à la suppression des lois mémorielles (loi Gayssot sur le négationnisme, loi Taubira sur l'esclavage) et du délit d'incitation à la haine raciale, la dénonciation de "législations liberticides", du "travail de propagande réalisé par l'extrême gauche" mais aussi par les associations de lutte contre le racisme, qualifiés de "groupuscules" qui ne devraient pas avoir le droit de porter plainte au pénal, ou à tout le moins, ne pas bénéficier de subsides publiques, sont des propos insupportables qui n'ont pas leur place dans cette enceinte de la démocratie parlementaire.


La tribune offerte par l'UMP à l'incitation à la remise en cause de la législation contre les discriminations est indigne d'une formation républicaine.

Que des députés, représentants de la Nation tout entière, applaudissent de telles déclarations, traduit une dérive inquiétante.

Les députés PRG et apparentés tiennent donc à réaffirmer haut et fort leur attachement fondamental aux valeurs de tolérance, d'humanisme et de solidarité qu'ils ont toujours portées et défendues.