Très chers Collègues,

Chers collaborateurs,

Madame DORIMOND-EQUINOXE, Trésorière du Centre des Finances Publiques de Pointe-Noire,

Mesdames et Messieurs de la Presse,

Mesdames et Messieurs les administrés,

 

L’adoption du budget est un acte fondamental dans la vie d’une collectivité territoriale. Il traduit les priorités de la majorité municipale pour l’année. Le vote annuel du budget permet de mettre en œuvre les programmes et les projets des élus.

Le vote du budget de la Commune de Deshaies pour l’exercice 2011 revêt un caractère particulier.

Je voudrais profiter de mes premiers mots pour vous féliciter mes chers collègues de la majorité municipale pour le courage dont vous avez su faire preuve au cours des deux dernières années. Je vous remercie pour votre solidarité, votre patience, votre ingéniosité. Vous avez été dignes dans l’adversité et face aux insultes. Vous avez supporté avec abnégation le mauvais coup porté à l’image de notre commune. Pour toutes ces raisons, je suis fière de diriger une équipe telle que la nôtre.

Mes très chers collègues, nous avions un défi à relever, à savoir ramener le déficit budgétaire à – 225 000 € au 31 décembre 2010 comme nous l’avait recommandé la Chambre Régionale des Comptes.

Nous ne le rappelons pas assez souvent. Si la population deshaiesienne nous a élus, c’est parce qu’elle nous fait confiance pour continuer à gérer judicieusement les deniers publics. Et au nom de cette confiance, nous ne pouvions pas nous contenter de nous rapprocher de l’objectif fixé par la C.R.C. Nous devions aller plus loin pour redonner confiance aux deshaiesiens dont l’image de leur commune n’a que trop été ternie ces derniers temps.

En ce qui concerne le compte administratif 2010 que nous allons adopter au cours de cette séance, nous pouvons tirer un satisfécit de notre gestion car les choix collectifs et judicieux de notre majorité municipale ont permis de dégager un résultat excédentaire de + 437 837,08 €.

Cette stratégie payante est également reconnue par la C.R.C qui confirme dans son rapport sur la gestion de la commune au cours des exercices 2004 à 2009 que nos marges de manœuvre allaient en s’améliorant.

Cependant, des éléments de notre gestion restent encore perfectibles. Nous devrons encore nous atteler à rechercher des solutions pour continuer à optimiser nos recettes, poursuivre la maitrise de nos dépenses de fonctionnement et mettre en place une organisation interne performante pour un meilleur suivi comptable et budgétaire.

Mmes, Mlles, MM,

La C.R.C insiste également sur l’importance pour notre commune de mieux structurer notre administration notamment au niveau de l’encadrement des finances et des ressources humaines. Nous recherchons actuellement les solutions les plus adaptées pour y remédier dans les plus brefs délais.

En citant à l’instant les ressources humaines, je voudrais revenir sur le long conflit conduit par une dizaine d’agents et qui a paralysé les services municipaux durant près d’un mois. Après plus de 49 heures de négociations, un protocole de fin de conflit a été signé le 23 mars 2011 entre la Commune et la section syndicale locale de l’UTC-UGTG.

Je profite de l’occasion pour remercier une nouvelle fois les parents d’élèves et les administrés pour leur soutien et la patience dont ils ont su faire preuve au cours de cette difficile période.

Par ailleurs, Je tenais à signaler que dans la foulée, nous avons rencontré l’autre organisation syndicale de la collectivité, la CGTG, avec laquelle nous avons pu, dans un climat serein et constructif, évaluer l’avancée des points du protocole d’accord du 14 mars 2009, notamment sur l’augmentation des quotas horaires car nous sommes tous conscients de l’importance de ces augmentations pour le budget de la commune.

Notre collectivité demeure fidèle à ses engagements. Nous continuerons à participer à la promotion de notre personnel communal notamment en les accompagnant dans leurs formations car la délivrance d’un service public de qualité à nos administrés et la reconnaissance de ceux qui y contribuent , constituent nos priorités .

Et pour terminer mon intervention sur le compte administratif 2010, nous avons exécuté nos prévisions budgétaires avec des taux de réalisation en fonctionnement et investissement très satisfaisant par rapport aux strates régionale et nationale :

Fonctionnement Investissement

Recettes : 104.56 % Recettes : 60.92 %

Dépenses : 95.86 % Dépenses : 50.98 %

Malgré un contexte particulièrement difficile, nous avons souhaité placer le citoyen deshaiesien au cœur de nos préoccupations. Nous avons privilégié les actions en faveur de la jeunesse et du sport pour un montant de 371.154 ,96 €  et pour la formation et l’enseignement pour un montant de 135.586,95 €.

 

Dans le cadre de l’exercice budgétaire 2011, nous renforcerons nos politiques en faveur de l’épanouissement de tous les deshaiesiens. Nous devrons également faire preuve d’audace et d’ingéniosité pour permettre à nos concitoyens les plus fragiles de pouvoir surmonter la difficile période de crise économique à forte poussée inflationniste à laquelle est confrontée notre département. C’est la raison pour laquelle , chers collègues, après le thème JEUNESSE en 2010, le bureau municipal propose d’effectuer nos arbitrages en 2011 autour du thème CITOYENNETE.

En effet, cette année encore, nous procédons à l’examen de notre budget primitif dans un contexte de crise mondiale et de crise financière qui fragilise chaque jour un peu plus notre tissu économique local.

Ces difficultés qui se pérennisent ne favorisent pas la cohésion sociale indispensable à tout projet de développement.

A ces crises, s’ajoute une politique de casse sociale en Guadeloupe conduite par le gouvernement, le désengagement de l’état, et le dèmantèlement progressif du service public au niveau des services déconcentrés de l’état chez nous, au niveau de l’hôpital, de l’ éducation, de la sécurité sociale, de la police, de la justice...)

L’augmentation mensuelle du prix du carburant, constitue un véritable scandale qui plonge un peu plus dans la misère les personnes aux faibles revenus qui n’ont d’autres moyens de transport que la voiture pour se rendre au travail.

Face à ce désastre pour nos populations, nous tâcherons dans toutes les sphères ou nous pourrons intervenir, dénoncer mais aussi proposer des mesures pour amortir le désarroi qui commence à atteindre les plus fragiles d’entre nous.

J’avoue être particulièrement ravie des résultats des dernières élections cantonales qui a consacré une nette victoire des vraies valeurs de gauche. C’est un signal fort que la Guadeloupe a voulu donner au Gouvernement et au Président Sarkozy sur la conduite de leurs politiques dans notre département.

Dès vendredi, j’ai tenu à saluer en votre nom et en mon nom personnel, la réélection de Jacques Gillot à la présidence du Conseil Général. Je sais pouvoir compter sur son appui mais aussi de mes nombreux amis à la vice-présidence pour faire avancer les projets que nous leur soumettrons.

Revenons maintenant à notre BP 2011. Je voudrais également couper court aux rumeurs qui annoncent une hausse des taux d’imposition. Je confirme que les taux et les bases d’imposition resteront encore stables cette année.

L’arrivée tardive en mairie des données émanant de la DGFP ne nous permettent pas de voter les différents taux.

Le Budget Primitif 2011 prend en compte :

  • Les observations formulées par le Chambre Régionale des Comptes;
  • Les débats sur les Grandes Orientations Budgétaires;
  • Les engagements contenus dans le programme électoral (2008 - 2014);
  • Les doléances de la population;

Cette année, il s'élève à 7.048.093,00 € en fonctionnement et 1.562.825,21 € en investissement soit un total de 8.610.918,21 €.

Les principales opérations programmées en 2011 :

  • Etudes port
  • Mise aux normes sismiques des écoles
  • Voirie communale

Nous prenons l'engagement de mettre en place dès le Budget Primitif 2012 un Plan Pluriannuel d'Investissement. En conclusion, très chers collègues, le retour à l'équilibre des comptes de la Commune en 2011 est devenu une réalité mais il faudra continuer à être prudents.

Nos choix ont toujours été pertinents et les résultats sont aujourd'hui visibles. Pour preuve, notre Commune a été sélectionnée pour le tournage d'un feuilleton en huit épisodes pour la BBC et France Télévisions.

Comme nous nous y étions engagés devant la population au cours des réunions citoyennes, la municipalité de Deshaies entamera un cycle d'investissement pluriannuel destiné à renforcer l'attractivité de notre territoire tout en veillant à redynamiser notre politique audacieuse de développement économique, durable, sociale et solidaire.

Sérieux, rigueur, ingéniosité et pragmatismes seront les maîtres mots qui guideront l'exécution de notre budget pour l'année 2011.

Merci de m'avoir écouté.