Logo_Deshaies

 

Depuis la fin de la semaine dernière, une polémique tente d'être créée suite à la réunion du Conseil Municipal de la ville de Deshaies du 02 avril dernier au sein de laquelle les élus présents ont adopté à l'unanimité le compte administratif 2010 et le budget primitif 2011.

Au centre de cette polémique, l’affaire AMEGBOH contre la Commune de Deshaies. Je déplore que certains puissent utiliser la souffrance et le handicap physique d'un être humain à des fins bassement politiciennes. C'est une attitude que je condamne avec la plus grande fermeté.

Concernant cette affaire, elle a été prise en compte par notre assureur et n’a donc aucun impact sur le budget de la commune.

Pour rappel, le compte administratif 2010 fait ressortir un excédent de 437.837,08 euros et le budget primitif 2011 s’élève à 7.048.093,00 euros en fonctionnement et à 1.562.825,21 euros en investissement soit un total de 8.610.918,21 euros.

Comme le veut la législation en vigueur dans les collectivités locales, le compte administratif 2010 et le budget primitif 2011 ont été transmis au contrôle de légalité en Préfecture. A ce jour, aucune observation n'a été portée sur la sincérité de ces documents.

Plus que des polémiques stériles, la Ville de Deshaies a besoin aujourd’hui de sérénité pour avancer. Et ce sera grâce à l'investissement de tous les deshaiesiens que nous parviendrons à renforcer l’attractivité de notre territoire. 

La commune a choisi depuis le début de sa mandature en 2008 de se lancer dans une politique audacieuse de développement économique durable, social et solidaire. Elle continuera à la conduire avec détermination.