bassin_nenuphares_01

 

 DISCOURS DE MADAME JEANNY MARC

 

 

 

Cher Michel, Cher ami,

 

 

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs les employés du Jardin Botanique,

 

 

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs les invités en vos grades et qualités

 

 

 

Je voudrais débuter mon propos en adressant mes chaleureux remerciements à Monsieur Michel Gaillard et à son équipe pour leur aimable invitation à célébrer cet événement mais surtout pour mesurer le formidable chemin parcouru.

 

En ma qualité de Maire de Deshaies et en tant que Députée de la Circonscription, je suis particulièrement fière ce soir de pouvoir prendre la parole à l’occasion  du 10ème anniversaire de l’ouverture du Jardin Botanique de Deshaies.

 

Dix (10) comme le nombre de doigts que comptent les deux mains. Le 10 symbolise aussi la valeur ultime de la limite et de la forme. D’ailleurs, c’est en mesurant le chemin parcouru par Michel et ses équipes que l’on pourra apprécié à quel point il aura fallu du courage, de l’abnégation et du travail pour aboutir à la réalisation de ce véritable fleuron de l’industrie touristique guadeloupéenne et caribéenne, française et bien au-delà.

 

Une fois n’est pas coutume, mais je ferai ce soir un peu de chauvinisme, mais je peux affirmer qu’en nul lieu au monde vous ne trouverez un tel coin de paradis où l’enchantement de nos sens par un tel afflux de magnificence, nous donne l’illusion de vivre un rêve éveillé.

 

Nulle part en Guadeloupe, vous ne trouverez une équipe de professionnel qui a fait de la qualité de l’accueil, un véritable savoir être.

 

Si vous le permettez, je vous rappellerez que dans les années 60, Guy BLANDIN fait l’acquisition de cette propriété au sol ingrat, rocailleux, sec. Avec passion et détermination, il en a fait une pépinière mais surtout une magnifique exploitation….. qui était  commercialisés sur toute la GUADELOUPE.

 

Chers invités, Michel entretient une véritable histoire d’amour avec notre chère commune. Lorsqu’au début des 90, il la racheté la propriété de son ami Coluche, nous n’aurions jamais pu imaginer qu’un si formidable outil verrait le jour à Deshaies.

 

Au cours des années 80, cette exploitation a connu une autre destinée, puisque COLUCHE a racheté la propriété c’était la belle époque que où sur son Harley Davidson, il déambulait dans Deshaies.

 

Mais en tout état de cause, nous Deshaiesien, savions une chose : c’est que Michel avait l’ambition de faire participer le Jardin Botanique au formidable destin de notre commune.

 

Cette ambition commune pour Deshaies, mon équipe municipale et moi-même continuons à la faire vivre aux côtés de Michel.

 

J’insiste encore sur cette notion « ambition » car je crois que c’est cette dernière qui a permis de nourrir cette farouche volonté des dirigeants de cette structure de voir aboutir cette magnifique réalisation. Michel GAILLARD vous le dira sans doute après moi, le montage de ce projet ne fut véritablement pas une sinécure sur le plan administratif et financier.

 

Plus que des mots, je veux citer en modèle le type de projets que notre municipalité veut accueillir pour poursuivre l’essor de Deshaies.

 

Nous voulons pour notre commune  un développement harmonieux et durable au sein duquel peuvent se développer des projets à haute qualité environnementale, créateurs d’emplois et apportant une plus value importante à l’attractivité de notre commune.

 

Voilà en quelques mots ma manière de vouloir souhaiter un très bon dixième anniversaire au Jardin Botanique de Deshaies.

 

A toi Michel, à tes associés, à tes partenaires et à tes équipes, je vous souhaite encore de nombreuses décades de prospérité. Les choses ne sont pas toujours faciles mais je vous invite à continuer à œuvrer avec la même abnégation, la même détermination, la même excellence.