FSG

RCBTFSC

Le 25 juin dernier, la Fédération des Sourds de Guadeloupe, en collaboration avec le Rotary Basse-Terre Fort Saint-Charles, organisaient au Palais du Conseil Général, les premières assises de la surdité en Guadeloupe.

Le but de ces Assises fut de rassembler les sourds et de créer pendant cette journée, un pont entre les sourds, et  les administrations afin de mettre en place de stratégies concrètes pour l’accueil, la communication et l’accessibilité.

Cette rencontre a été l'occasion pour Madame le Député de recenser les difficultés que rencontrent au quotidien les personnes sourdes et malentendantes de Guadeloupe.

Cette rencontre très enrichissante au contact des personnes sourdes et malentendantes de Guadeloupe a permis à Madame MARC de dégager plusieurs pistes de travail sur lesquelles elle s'appuiera pour poursuivre le long cheminement vers la poursuite de l'égalité des chances entre tous les citoyens français. 

Madame le Député - Maire de Deshaies s'est engagée à renforcer dans les prochaines semaines son action politique en faveur des personnes en situation de handicap, et plus particulièrement, pour les sourds et malentendants.

En sa qualité de parlementaire, Jeanny MARC s'est engagée à accompagner la Fédération des Sourds de Guadeloupe dans la résolution de problématiques telles que :

  • le déficit d’accompagnement social et d'accessibilité aux informations des personnes sourdes ou malentendantes dans leurs démarches administratives;

  • l'illétrisme, la déscolarisation précoce et le faible niveau de formation (très peu de personnes sourdes et malentendantes parviennent à atteindre le niveau BAC);

  • les barrières à l'insertion professionnelle des femmes sourdes;

  • le recensement nécessaire du nombre de personnes sourdes et malentendantes afin de les sortir de leur isolement;

  • Accès à la culture locale limitée du fait du faible nombre d’interprètes professionnels en mesure de traduire les programmes des medias locaux (pourtant une obligation dans le service public de l’audiovisuel);

  • la généralisation de l'utilisation du langage des signes dans les services d'urgences (hôpitaux, police, gendarmerie...);

Pour la Députée - Maire de Deshaies, il faut sortir les personnes sourdes de leur isolement. Notre société doit s'adapter aux situations de handicap. Elle demande à tous les acteurs locaux de se mobiliser en urgence pour offrir aux sourds de Guadeloupe une structure d’accueil adaptée permettant de diffuser des informations accessibles à ces publics, de les accompagner socialement (transports, démarches…) et d’échanger entre eux pour sortir de l’isolement.