Hier, lundi 06 décembre 2010, le Préfet de la Guadeloupe a reçu une délégation de représentants professionnels du monde agricole, venus témoigner de leurs inquiétudes sur les risques de déstructuration de leurs filières respectives en raison de l'annonce faite par le Ministère de l'agriculture de mettre un terme a l'instruction des dossiers collectifs dans le cadre du Programme de Développement rural de GuadeloupeGuadeloupe (PDRG 2007 - 2013) ouvrant droit aux financements européens.   

canne_replant_e

Je me félicite du premier accord intervenu à l'issu de la réunion du 06 décembre car il permet d'offrir une solution concertée en mesure d'assurer la poursuite du processus de modernisation de nos exploitations agricoles. En effet, lors de la rencontre du 24 novembre au Lamentin avec les agriculteurs de ma circonscription,  je m'étais engagée à tout mettre oeuvre pour qu'une réunion de travail soit organisée très rapidement avec le Préfet de la Guadeloupe.  C'est aujourd'hui chose faite.

Toutefois, je continuerai à rester vigilante sur la poursuite du processus de négociations sur les sessions de créances que l'Etat doit signer avec les organismes bancaires afin de permettre aux exploitants agricoles de pouvoir poursuivre leur cycle d'investissement.